décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

publication publication

Liens publication

Vous êtes ici Patrimoine & Tourisme Château de Crussol

Histoire

Démoli une première fois en 1574, par les Protestants, il est reconstruit peu de temps après. Mais les affrontements entre bandes armées se réclamant des partis Protestants et Catholiques pendant les guerres civiles de la deuxième moitié du 16e siècle, furent fatales au château. Ainsi, le 2 février 1580, ce dernier fut mis à feu par une troupe d’environ 500 arquebusiers et déserté par ses résidents. Toutefois, la crainte de voir des troupes s’y retrancher demeurait vive parmi les représentants du pouvoir royal. Aussi, en 1622, il subit une opération de démentèlement, qui mit fin à toute utilisation possible en tant que fortification.

Et pourtant, l’impression intemporelle qu’offrent ces ruines, presque aussi minérales que le rocher qui les supporte, n’est qu’une apparence trompeuse, due à la brièveté de la vie et de la mémoire humaine. Car, en réalité, ce que nous voyons de nos jours n’est que le résultat d’une longue évolution qui a transformé en un maigre squelette ce qui fut autrefois un bâtiment prestigieux, habité et animé, au point qu’il est difficile de se le représenter maintenant.

Les dégradations ultérieures dont le château eut à souffrir furent involontaires : conséquences d’un tir de mines en 1855 qui emporta la « corne » (le pignon Sud), puis de la foudre en 1952 qui démolit la tourelle Nord...

Heureusement le château fait, aujourd’hui, l’objet de toutes les protections nécessaires. On est en droit d’espérer que ses restes exerceront encore longtemps leur office de point de mire pour les habitants comme pour les voyageurs ...